A50-Valorisation des déchets solides urbains dans les quartiers de Lomé : approche méthodologique pour une production durable de compost

3 décembre 2015

Thèse de Doctorat de Edem KOLEDZI

Laboratoire GTVD, Faculté des Sciences-Université de Lomé

Ce travail de recherche a abouti à la mise en place de la valorisation par compostage des déchets solides produits dans les quartiers de Lomé ; la filière compostage adaptée aux conditions de la ville de Lomé a été évaluée depuis la production des déchets dans les ménages jusqu’à la valorisation agronomique du compost produit. Cette étude constitue un  guide pour l’élaboration d’une filière pérenne de compostage à Lomé, il est constitué de cinq chapitres : étude du gisement, évaluation de la pré-collecte, optimisation des paramètres du compostage,  valorisation agronomique et choix d’une filière pérenne de compostage. Les données obtenues sur le gisement, pendant deux ans et sur deux saisons (sèches et humides), constituent non seulement la première base de données sur la nature des déchets produits à Lomé,  mais aussi un véritable outil d’aide à la décision pour les responsables locaux. L’analyse de la pré-collecte assurée par les ONG, a permis de déterminer les indicateurs de performance les plus pertinents. Le procédé de compostage a été optimisé en termes  de bilan massique et de qualité de compost. Les essais du produit fini en pleins champs ont donné des résultats très intéressants dans la perspective de l’amélioration des sols et des cultures. Enfin un modèle de plateforme de tri-compostage (<5T/jour) informelle, décentralisée dans les quartiers, a été enfin proposé sur la base des résultats obtenus.